Entre prairies et rivière, cette partie de la Voie Bleue offre de belles étapes culturelles dans les villes des bords de Saône, tout au long des 36 kilomètres que constitue le parcours.
Avant même votre départ, allez faire un tour dans le château de Talmay et de son parc et enfourchez vos vélos en direction de Heuilley-sur-Saône pour visiter la maison de l'eau, de la nature et de la pêche.
Non loin de là, la station verte de Pontailler-sur-Saône vous offrira de beaux points de vue, de quoi prendre quelques beaux clichés à rapporter en souvenir. A voir aussi, la commune de Lamarche-sur-Saône, avec son église aux deux clochers.
Puis, votre dernière étape Auxonne, une ancienne place forte en Bourgogne, vous attend. A voir, pour ses fortifications et son arsenal créé par Vauban, ou encore pour le château Louis XI ou le musée Bonaparte.
Cet itinéraire alterne les sites « propres » (réservés aux vélos et aux piétons, sauf véhicules de service et riverains) et les voies partagées (routes circulées par les véhicules motorisés, sur les routes communales et départementales). Le départ de l’itinéraire se situe au parking du Château de Talmay. Prendre la direction de l’église (absence de signalisation depuis le parking : passer devant la mairie et le café/restaurant), que l’on contourne par la gauche, passer devant la poste et continuer tout droit sur la RD30. Passer sous la voie ferrée et continuer sur 3,5 km en ligne droite avant de bifurquer à droite [1] et rejoindre le bord de Saône sur la RD25. Suivre cette route jusqu’à Heuilley-sur-Saône : dans le village, prendre la 1ère route à gauche [2], puis 1ère à droite [3]. Continuer 350m jusqu’au panneau « stop ». Là, prendre à gauche [4], puis à droite avant le pont enjambant le canal [5]. Ce chemin de halage de 1,5 km est en site propre et aboutit à une passerelle [6] qu’il faut traverser, pied à terre pour ne pas risquer une glissade et une chute pardessus les garde-corps. A la sortie de cette passerelle, prendre à gauche et continuer tout droit : on passe devant un parking « Voie Bleue », puis sur une bande roulante réduite à 1 mètre pour laisser apparents les pavés du chemin de halage).Longer la Saône pendant 3,5 km pour arriver au port de Pontailler-sur-Saône [8]. Arriver au pont de Pontailler-sur-Saône et emprunter ce dernier pour passer au-dessus de la Saône (RD 959) et prendre la 1ère à droite après le pont [9], pour longer la Saône en rive gauche. On aboutit ensuite sur la RD 116. Après avoir quitté le bord de Saône [10], prendre à gauche [11] en direction de Vielverge (on peut rejoindre l’itinéraire Vaux -Lamarche, et à terme rejoindre Dijon, en prenant à gauche). La circulation sur cette route départementale doit se faire avec précaution ; on l’emprunte pendant 3,7 km jusqu’à Vielverge ; prendre la 1ère à droite [12], puis à droite [13] encore au croisement de la RD20 en direction de Soissons-sur-Nacey. Au bout de 400m, prendre le chemin à droite [14] en direction de Flammerans que l’on atteindra par cette voie en site propre pendant 700 m avant d’aboutir à un croisement : prendre à gauche puis tout de suite à droite en empruntant la RD 20d [15] pendant 3 km en direction de Flammerans. Au centre de Flammerans, on quitte la RD20d juste après l’église en tournant à droite [16] (direction Auxonne), puis encore à droite au croisement suivant. Arrivé au calvaire [17], prendre toujours à droite et rejoindre la Saône 3,2 km plus loin. Une fois le bord de Saône atteint (parking Voie Bleue à proximité) [18], prendre à gauche en longeant la Saône, passer l’allée bordée de platanes et prendre le pont à droite [19] franchissant le canal de dérivation. Suivre la route contournant le périmètre de captage d’eau potable et franchir à nouveau le canal (2 km séparent les deux ponts) [20]. Longer, en prenant à droite après le pont, le bord de Saône pendant 1,8 km (passage sous le pont de la future LGV) avant d’atteindre un parking Voie Bleue [21]. Suivre la route à gauche pendant 500m puis bifurquer à droite (direction Auxonne) [22] ; continuer sur le chemin avant de prendre à droite (au bout de 2 km) [23], direction Auxonne et franchir les chicanes (site propre jusqu’à la fin). Continuer ce chemin et prendre à gauche en arrivant en bord de Saône pour rejoindre le port d’Auxonne et passer sous le pont où se situe la fin provisoire de cet itinéraire [24].

Histoire de patrimoine

De la haute tour médiévale du château de Talmay à la place forte d’Auxonne avancée sur la rive gauche, ce circuit emprunte la vallée de la Saône, large plaine alluviale aux terres fertiles propices à la mise en culture bordées d’agglomérations plus ou moins importantes établies sur le relief à l’abri des débordements de la rivière.
Espace intermédiaire entre Lingons et Sequanes au temps des Gaulois comme entre royaume de France et Saint-Empire germanique au Moyen Age, la vallée forme plutôt une zone tampon entre des territoires similaires le plus souvent opposés au cours de l’histoire. Oscillant d’un côté à l’autre, il reste de cette frontière aléatoire quelques imposants témoins d’une surveillance des lieux.
La tour de Talmay appartient à ces constructions puissantes chargées de signaler un pouvoir et de permettre un point de surveillance solide. Elle date du 13e siècle et témoigne d’un savoir-faire remarquable par sa maçonnerie soignée de blocs de pierre soigneusement équarris capable de résister longuement au travail de sape.
Plus bas sur la rivière, témoin d’une évolution structurelle inévitable face aux progrès de l’armement et notamment l’artillerie, la place forte d’Auxonne a conservé ses remparts puissants qui renforcent un château établi ici depuis le 13e siècle au moins. Tête de pont royale en terres d’empire, cette place forte a été investie d’une importance capitale avant le déplacement de la frontière plus à l’est.
Entre les deux, aujourd’hui, il n’existe plus d’éléments patrimoniaux marquants. Mais autrefois, le château en briques de Pontailler-sur-Saône contrôlait le point de passage très ancien sur la rivière et la maison forte de Lamarche assurait également une certaine surveillance.
Voie de communication importante, la Saône a été aménagée de barrages élévateurs du niveau de l’eau et de canaux permettant aux embarcations de franchir ces barrages. La véloroute emprunte les voies sur berge utilisées autrefois pour le halage et les chemins de halage le long des canaux. Elle sillonne également cette vallée de la Saône caractéristique des vallées alluviales où les parcelles cultivées sont vastes et le bâti construit à l’abri des crues. Regroupées en village, les fermes présentent assez régulièrement une même forme allongée d’un seul niveau avec combles aménagés trahis par une fenêtre carrée de petites dimensions sous les toits. La partie agricole se situe dans le prolongement du logement. Les toits sont couverts en tuiles.

Conseil Général © Benoît OUDET


21130 - AUXONNE
Côte d'Or

Type : Tourist on bicycle

Departure : TALMAY

Arrival : AUXONNE

Distance (km) : 36

Vous aimez randonner ?

You may also like

SE4_3910
Circuit pédestre à la découverte du vignoble de Pouilly, au départ de La Tour du Pouilly-Fumé. ...

More information

La Route des Vins Mâconnais-Beaujolais - Circuit n°6
"Suivez la grappe", au fil de la Route des Vins Mâconnais-Beaujolais de Saint-Gengoux-le-National à Fleurie. 8 circuits touristiques, de couleurs...

More information

ITIBOU071160355
Two worlds of such sumptuous elegance so different in epoch and yet practically next to one another. You're sure to be impressed, moved and left in...

More information

Canal de Bourgogne
Un parcours rapide, pour une promenade idéale en famille dans les environs de Montbard....

More information